Chirurgie des cicatrices Tunisie : Faire disparaitre totalement une cicatrice est actuellement impossible que ce soit par l’utilisation de pommades, de lasers ou même des tatouages.
La chirurgie cutanée elle aussi ne permet pas d’éliminer définitivement une cicatrice, mais, elle permet d’améliorer son aspect, la rendant plus esthétique et plus discrète.

Traitement cicatrices Tunisie:Le processus cicatriciel

C’est un processus physiologique qui intervient à chaque fois qu’il y a une lésion.
Au niveau cutané, si la lésion ne dépasse pas l’épiderme (la partie la plus extérieure de la peau) il n’y aura pas de cicatrice.
Cependant, si la plaie ou incision arrive au niveau du derme (partie profonde de la peau), un tissu cicatriciel se formera laissant place à une cicatrice qui ne disparaitra jamais et ce indépendamment de la technique chirurgicale employée, mais, qui peut s’atténuer progressivement jusqu’à devenir plus ou moins discrète.
Le processus cicatriciel se déroule généralement en trois phases qui durent entre six mois à deux ans.
Il existe différents types de cicatrices, elles peuvent être rétractiles, ulcérées, chéloïdiennes ou tout simplement inesthétique.
Chirurgie des cicatrices Tunisie

Traitement chirurgical des cicatrices

 Objectif

Etant donnée l’impossibilité de l’élimination d’une cicatrice, la chirurgie de correction cutanée permet de remplacer une cicatrice jugée disgracieuse par une autre qui soit plus esthétique et plus discrète.

 

 Phase préopératoire

Il est tout d’abord essentiel de préciser si l’intervention chirurgicale est possible ou non et le bénéfice esthétique qu’elle apportera.
Ainsi, le chirurgien doit s’entretenir avec le patient pour identifier les circonstances à l’origine de cette cicatrice puis identifier son type et la technique chirurgicale adéquate.
Une fois que le choix chirurgical est confirmé, il sera demandé au patient de réaliser un bilan anesthésique préopératoire.
Plusieurs consignes seront délivrées au patient pour garantir la réussite de l’intervention.
L’arrêt des médicaments contenant de l’acide acétylsalicylique (Aspirine) est obligatoire pendant les dix jours qui précédent l’intervention.
L’arrêt du tabac est nécessaire un mois avant et un mois après l’intervention, en effet, la consommation de tabac est à l’origine d’un retard de cicatrisation.
• Type d’anesthésie
Trois techniques d’anesthésie sont possibles :
– Anesthésie locale pure : le chirurgien injecte un produit anesthésiant uniquement au niveau de la zone qui sera traitée (c’est le procédé le plus fréquent).
– Anesthésie vigile : c’est une anesthésie locale qui sera approfondie par l’administration par voie intraveineuse d’un tranquillisant, le patient est éveillé mais plus détendu.
Cette technique peut être préférée lors de la réalisation lambeaux complexes et pour offrir plus de confort au patient.
– Anesthésie générale : le recours à cette technique est assez rare.
Le choix de la technique d’anesthésie se fait suite à une concertation entre le chirurgien, le patient et le médecin anesthésiste.
L’intervention ne nécessite pas une hospitalisation et peut être réalisée en ambulatoire.

 Phase opératoire

La technique chirurgicale dépend de la complexité du cas.
Pour les cas les plus simples, il suffit d’exciser l’ancienne cicatrice disgracieuse puis refermer la nouvelle incision par une technique de suture parfaite pour obtenir ainsi une cicatrice plus discrète.
Le chirurgien brise l’axe principal de l’ancienne cicatrice et essaye d’induire un nouveau phénomène de cicatrisation en fonction des lignes naturelles de cicatrisation.
Pour les cas les plus complexes et surtout pour les cicatrices étendues, d’autres techniques chirurgicales sont possibles seules ou en association :

• Excision en plusieurs fois
Cette technique permet à la peau de se détendre entre deux interventions.
• Greffe de peau
Dans certains cas, il est possible de recouvrir la cicatrice par un greffon de tissu cutané prélevé dans une autre région.
• Plastie locale
Le chirurgien déplace un lambeau de peau dans une zone voisine pour recouvrir la cicatrice.
• Expansion cutanée
Le chirurgien place, au niveau d’une zone voisine de la cicatrice, des ballons qu’il gonfle progressivement (sur plusieurs semaines), ainsi, un tissu cutané résiduel se forme.
L’excès cutané obtenu recouvrira la cicatrice après l’élimination des ballons.

 Phase postopératoire : suites opératoires

Quelques heures après l’intervention, il est possible d’observer des suintements de sang ou de lymphe qui tâcheront légèrement le pansement.
Durant les deux premiers jours postopératoires il est possible d’observer des œdèmes et des ecchymoses.
Le patient peut être sujet à un certain inconfort avec une sensation d’étirements au niveau de la cicatrice, toutefois, les douleurs intenses sont rares.
Durant la phase de cicatrisation, les démangeaisons sont assez fréquentes.
Ces suites opératoires ne sont pas inquiétantes, elles sont même considérées comme habituelles.
Si les fils ne sont pas résorbables, il faudra les éliminer au bout de 5 à 15 jours après l’intervention.
Ainsi, il sera possible de masser la cicatrice selon les recommandations du chirurgien.
Il est conseillé de protéger la nouvelle cicatrice des rayons du soleil, il faut donc soit la camoufler par des vêtements ou une écharpe ou utiliser un écran total.

 Résultats de l’intervention

L’aspect définitif de la cicatrice nécessite une durée de six mois à deux ans pour être apprécié.
Le processus cicatriciel est un processus aléatoire.
Cependant, la qualité du chirurgien, tel que les spécialiste de cette intervention en Tunisie, met de votre côté toutes les chances pour éliminer définitivement la cicatrice disgracieuse et la remplacer par une qui soit plus discrète.
Il est aussi essentiel de suivre régulièrement l’évolution du processus cicatriciel afin d’identifier les éventuels problèmes qui peuvent survenir et les traiter à temps.

 Tarifs

Le prix d’une chirurgie de réparation des cicatrices en Tunisie est en moyenne de X €
chirurgie des cicatrices Tunisie

Contactez-Nous

Depuis la France
Téléphone : 01 82 88 57 99
Depuis la Tunisie
Téléphone Fixe : +216 71 88 78 94
Téléphone Mobile : + 216 53 461 747
Mail : contact@chirurgie-reparatrice-tunisie.com